Formules

Cours ponctuels
Cours réguliers chaque semaine
Stages de vacances
Cours particuliers
Cours en groupes de 2 à 3 élèves maximum

 

 

Déroulement d’un cours

Les cours durent 2h. Dans certains cas (études supérieures par exemple), une durée de cours « sur mesure » peut être envisagée.
Le professeur reprend systématiquement avec l’élève les cours vus en classe, les explique, dégage l’essentiel du cours et indique ce qui est indispensable à savoir.
Ensuite, l’élève fait des exercices d’application avec une progression dans la difficulté des sujets.
Pour les élèves préparant le bac ou des examens, des épreuves d’entraînement sont organisées reproduisant les conditions réelles.
Un accent particulier est mis sur la méthodologie de travail.
Notre objectif : maintenir notre taux de 100% de réussite au bac depuis 2003.

 

 

Tarifs

A partir de 15€/heure selon la formule choisie.
Nous contacter pour trouver la formule la plus adaptée et le tarif :
Par téléphone : 06 62 68 38 97
Par email : cliquez ici (lien vers la fenêtre de message)

Ce tarif comprend le prix des cours, les charges URSSAF et le crédit d’impôt (voir ci-après).

 

 

CESU – Chèque emploi service universel

Qu'est-ce que le CESU et quel est l’avantage fiscal ?

Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser les services à la personne (plan de développement des services à la personne - loi n° 2005-841 du 26/07/2005), le chèque emploi service universel est en vigueur au 1er janvier 2006.
Vous pouvez bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôt si vous remplissez les critères ci-dessous :
Crédit d’impôt :
- si vous exercez une activité professionnelle ;
- ou si vous êtes inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi durant 3 mois au moins au cours de l’année.
Si vous êtes marié ou avez conclu un PACS, vous devez tous les deux satisfaire à l’une ou l’autre condition.
Ce crédit d’impôt est imputé sur l’impôt sur le revenu. S’il est supérieur à l’impôt dû, l’excédent vous est restitué.
Par exemple, vous bénéficiez d'un crédit d'impôt de 1 500 € :
- Si vous n’êtes pas imposable le Trésor public vous restituera 1 500 €.
- Si vous êtes redevable d'un impôt de 500 €, vous recevrez du Trésor public un chèque de la différence, soit 1 000 €.
Réduction fiscale :
- Vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt;
- et vous êtes imposable.
Ainsi par exemple, vous êtes retraité ou vivez en couple dont un seul des conjoints travaille ou est demandeur d’emploi et vous bénéficiez d'une réduction fiscale de 1 500 €.
Si vous êtes redevable d'un impôt de 500 €, vous n'aurez pas d'impôt à payer, en revanche l'excédent de 1 000 € ne vous sera pas restitué par le Trésor public.

Plafond :
Avec le CESU, vous bénéficiez d’un avantage fiscal pouvant atteindre la moitié des sommes versées (salaires + cotisations sociales) dans la limite d’un plafond de 12 000 € (soit un avantage fiscal de 6000 € par an).
Ce plafond peut être porté à 15 000 € (soit un avantage fiscal de 7 500 € par an), à raison de 1 500 € supplémentaires pour chaque enfant ou ascendant de plus de 65 ans à charge, ou par personne du foyer fiscal de plus de 65 ans.
Le plafond est de 20 000 €  (soit un avantage fiscal de 10 000 € par an) pour les personnes invalides (titulaires de  la carte d’invalidité à 80 %) et les contribuables ayant à leur charge une personne titulaire de cette même carte d’invalidité ou un enfant donnant droit au complément d’allocation d’éducation spéciale.
Nouveau :
A compter de la déclaration de revenus pour l’année 2009 que vous effectuerez au printemps 2010, le plafond de l’avantage fiscal est renforcé en faveur des contribuables qui en bénéficient pour la première fois (loi de finances 2009, article 98 ; CGI article  199 sexdecies-3 modifié) : il est porté à 15000 € (soit un avantage fiscal de 7 500 € par an).
Notez bien que cette mesure est uniquement valable pour les particuliers ayant recours pour la première fois à un salarié à leur domicile au cours de l’année 2009.
Lorsque le plafond de 15 000 € est applicable à ce titre et en cas de majoration supplémentaire pour enfants ou personnes de plus de 65 ans à charge, le plafond maximal des dépenses ouvrant droit à l’avantage fiscal ne peut pas excéder 18 000 € (soit un avantage fiscal maximal de 9 000 €).

Pour toute information complémentaire sur la législation fiscale en vigueur, vous pouvez contacter les services fiscaux dont vous dépendez ou le site internet du CESU.

Mise en place du crédit d’impôts :

Vous n’avez pas de numéro URSSAF :
Lors du RDV d’inscription de votre enfant aux cours, nous procèderons à votre inscription à l’URSSAF.
Pour cela, merci de vous munir de votre RIB et d’une adresse mail valide.

Vous avez déjà un numéro URSSAF :
Si vous êtes déjà inscrit au CESU bancaire, merci de vous munir de votre numéro URSSAF et de vos identifiant et mot de passe nécessaires à la connexion au site web du CESU.

Le coût réel et le crédit d’impôts : Le coût pour les parents d’élèves est composé du prix du cours et des cotisations patronales et salariales, auquel il faut enlever le montant du crédit (ou de la réduction) d’impôts (50% du coût total (cours et cotisations)).
Le crédit d’impôt s’adresse à toute personne, même celles ne payant pas d’impôt ; un chèque du montant du crédit d’impôts est alors donné au contribuable (voir conditions ci avant).
Deux formules sont possibles pour le calcul des cotisations mais il est très fortement préférable d’utiliser le mode forfaitaire qui reste de loin le plus avantageux.